Vous désirez investir dans l’achat d’un logement destiné à être mis en location. Le dispositif Pinel est fait pour vous. Il permet en effet aux investisseurs de bénéficier de réductions d’impôts conséquentes. La loi Pinel a été créée par le gouvernement il y a quelques années afin de répondre à une demande locative élevée dans certaines zones particulières en encourageant la construction de nouveaux biens. Suivez notre guide pour tout connaître sur la loi Pinel et ses avantages fiscaux.

Présentation du dispositif Pinel

La loi Pinel peut vous permettre de bénéficier de 12, 18 ou 21% de réduction d’impôt sur le montant total du bien que vous achetez. Ce pourcentage dépendra essentiellement du nombre d’années pour lequel vous vous engagez à laisser votre bien en location.

  • En louant votre logement sur 6 ans, vous profitez de 12% de réduction d’impôt.
  • Pour une durée de 9 ans, vous pourrez obtenir 18% du montant de votre bien en baisse d’impôts.
  • Sur une durée plus longue de 12 ans, c’est 21% de la valeur de votre logement qui sera ôtée de vos impôts.

L’investissement locatif en loi Pinel vous permettra d’obtenir jusqu’à 63000€ de réduction d’impôt sur 12 ans. Le prix de votre logement devra être plafonné à 300 000€, et vous ne pourrez acheter grâce à ce dispositif que 2 biens par an. Pour bénéficier de cet allégement fiscal, votre logement devra répondre à des critères spécifiques que nous vous présentons ci-dessous.

Des critères essentiels à respecter pour bénéficier de la loi Pinel

Premièrement votre logement devra être neuf ou en construction. Il sera possible dans certains cas de profiter du dispositif Pinel pour un logement dans le parc ancien, mais pour cela vous devrez effectuer des travaux de rénovation complets de tout le bien, notamment en ce qui concerne la déperdition énergétique. Votre bien devra également se trouver dans une zone spécifique à forte demande locative, signalée chaque année par le gouvernement. Vous devrez impérativement placer ce bien à la location comme résidence principale. Le choix de votre locataire devra se faire en fonction d’un plafond de ressources à ne pas dépasser. Pendant la durée de votre engagement, le loyer de votre bien sera également plafonné selon les prix du marché locatif local.

Attention ! Votre logement devra trouver son locataire dans les douze mois suivant son acquisition ou la fin de ses travaux, dans le cas contraire vous pourrez perdre vos avantages fiscaux. Il est donc primordial de bien choisir votre logement en étudiant minutieusement le marché local dans la zone concernée.

D'autres infos et conseils :