Les SCPI sont très prisées par les investisseurs désireux de faire travailler leur argent avec un rendement intéressant. Nous parlons souvent des rendements obtenus grâce aux SCPI mais nous parlons rarement des risques liés aux investissements dans celles-ci. Et si nous essayons de minimiser ces risques ? Cet article est là pour vous aider au mieux dans cette jungle qu’est les investissements en SCPI.

Que faut-il éviter pour mes investissements SCPI ?

Tout d’abord, évitez les SCPI fiscale et les SCPI loi Pinel. Elles offrent en effet un gros avantage de 18% de réduction d’impôt mais vous investissez dans des biens à but locatif donc vous ne pouvez compter que sur les loyers pour faire la balance si vous avez contracté un emprunt bancaire. Pour faire court, pas de loyer = pas de revenu.
Ensuite, il faut bien distinguer les 2 types de SCPI disponibles :

  • La SCPI à capital fixe qui est limité à un nombre d’investisseurs maximum et donc à un montant maximum
  • La SCPI à capital variable qui n’a pas de limite en nombre d’associé ou encore en montant. Les parts sont calculées en fonction des performances de la SCPI.

La gestion de la trésorerie de la SCPI est très importante car si celle-ci n’est pas correctement gérée d’une main de maître, la SCPI peut, réduire le rendement prévu ou même ne rien vous verser pour remonter la pente. Certaines finissent en liquidation ou absorber par une SCPI plus grande. Attention donc à bien vous renseigner sur la SCPI dans laquelle vous allez investir.

Investissement SCPI

Les investissements SCPI et la fiscalité

La fiscalité pour les investissements en SCPI est souvent mal compris ou occultée par l’appât du gain avec des rendements aux alentours de 5% par an. Pourtant la fiscalité de ces investissements mérite d’être connue et calculée pour éviter toute surprise ou désagrément.

Il faut donc bien comprendre que la plupart des investissements que vous réalisez en SCPI sont des investissements immobiliers. Les revenus que vous dégagez de vos investissements sont donc soumis à l’impôt sur le revenu mais aussi aux prélèvements sociaux.

Ce dernier, trop souvent oublié, peut changer la donne rapidement sur le rendement de vos parts en SCPI. Est-ce rentable ? À vous de calculer selon le montant de l’investissement que vous souhaitez réaliser et le montant que vous devrez payer sur les revenus de vos investissements. Généralement, vous pouvez enlever entre 40% et 45% des revenus nets que vous avez générés grâce à vos investissements SCPI. Sur une SCPI qui a un rendement de 5% net à l’année, votre revenu net d’impôts sera donc d’un peu plus de 2,5%. Ce qui n’est pas négligeable non plus.

Investissement SCPI