Le taux immobilier n’est pas fixe. Il dépend de beaucoup de facteurs et se voit augmenter ou baisser selon, de manière générale, l’économie du pays. En ce moment, le taux en France est faible. C’est donc une période propice pour faire une demande de prêt.
Seulement, cela ne veut pas dire qu’il faut se fier à la première banque ou au premier organisme venu, il est question de négocier.

MaisonPar quelles démarches commencer pour se lancer ?

  • Se renseigner : il vous faudra avant tout maîtriser un minimum les données liées aux taux immobilier. Par exemple, connaître les taux que proposent les banques vers lesquelles vous vous dirigez. En effet, il ne faut pas hésiter à demander mais aussi à faire des recherches en ligne pour avoir une attitude de personne sûre de ce qu’elle fait.
  • Mettre en concurrence : ne pas hésiter à informer la banque que vous consultez les taux et offres d’autres banques. Apportez avec vous la liste d’offres qui vous ont été faites et présentez-là à votre interlocuteur.
  • Préparer ses atouts : si vous jugez être une personne fiable et digne de prêt, apportez tous les documents qui prouvent que vous ne risquez pas de mettre de retard à rembourser votre banque. Il est question de rassurer l’organisme auprès duquel vous faites votre demande.

Ces étapes passées, vous êtes plus ou moins prêt à demander un prêt et à convaincre la banque qui vous aura proposé la meilleure solution. Il ne vous reste plus qu’à prouver qu’elle devrait vous accorder ce prêt.

Quels arguments présenter à votre banquier ?Ma maison

  • Taux d’endettement : plus il est faible, plus la banque est susceptible de vous faire confiance. En effet, si vous avez peu de dettes, une de plus ne devrait pas être une grande contrainte et vous seriez capable de rembourser à temps.
  • Le reste à vivre : plus importante est la somme d’argent dont vous disposez après le paiement de vos mensualités, plus la banque prend confiance.
  • Apport personnel : en général, un apport de 10% est le minimum à avoir. À partir de 20% à 30%, vous pourriez bénéficier de bonus de taux ! Il faut montrer que vous êtes capable de couvrir au moins les frais de notaire.
  • Gestion de compte : plus saines sont vos finances, plus la banque a confiance en votre bonne gestion de compte. Il faut que vous apportiez vos trois derniers relevés de compte. Le mieux pour vous est qu’ils ne comprennent pas de découvert ni d’incident de paiement. Évitez aussi de faire des achats déraisonnables ou superflus.